Quels sont mes besoins?

La puissance nécessaire d'un système de chauffage est fonction :

  • de la situation géographique et de la configuration
  • de l’habitation
  • du volume à chauffer et
  • de l'isolation de l'habitation.

Si la chaudière reste l’élément central de l’installation dans lequel la chaleur est produite par un brûleur gaz ou au fioul ou par des éléments électriques chauffants, le dispositif de régulation joue un rôle plus important qu’auparavant : dans les installations modernes, la température du circuit de chauffage varie en fonction de la température extérieure et la régulation contribue non seulement à un meilleur confort pour l’utilisateur, mais également à une économie de combustible et un meilleur respect de l’environnement.

Les besoins en Eau Chaude Sanitaire (ECS) dépendent quant à eux

  • du nombre de personnes vivant au foyer
  • de leurs exigences de confort sanitaire et
  • des équipements sanitaires installés ou qu’il est prévu d’installer dans l’habitation.

Alors que les besoins en énergie de chauffage se sont réduits au cours des dernières décennies, les exigences de la vie moderne ont multiplié les besoins de confort sanitaire, sans sacrifier ni à l’économie, ni au souci d’une préservation de notre environnement. Dans une famille moderne soucieuse d’un confort sanitaire de qualité vivant en Belgique, la consommation d’énergie pour les besoins sanitaires représente typiquement 30 à 35% de la consommation annuelle de combustible. Cette proportion est d’autant plus importante que l’habitation est située dans une région plus chaude, que l’isolation de l’habitation est performante et que les exigences sanitaires sont élevées. Ainsi, c’est de plus en plus souvent le confort sanitaire qui s’avère déterminant dans le choix d’une installation de chauffage et de production d’ECS.

ACV a été un pionnier dans la production d’ECS depuis 40 ans (alors que les besoins sanitaires étaient bien moins élevés qu’aujourd’hui) et a développé une gamme complète de solutions :

  • de préparateurs d’ECS indépendants, répondant aux besoins du célibataire exigeant comme aux applications commerciales (grands hôtels et hôpitaux) critiques en quantité et qualité d’ECS
  • de chaudières « à simple service » gaz et fioul à haut rendement et à condensation, de 6 à 3.000 kW, ainsi qu’une gamme de chaudières électriques
  • de chaudières innovantes « à double service » gaz, fioul et électriques alimentant simultanément un ou plusieurs circuits de chauffage de 20 à 240 kW et des appareils sanitaires (jusqu’à 175 litres d’eau chaude à la minute)

Votre installateur vous conseillera la solution la mieux adaptée à vos besoins. Vous n’avez pas d’installateur attitré et souhaitez que nous vous en conseillions quelques-uns ? N’hésitez pas à nous contacter.

Avant de recevoir votre installateur, et afin d’identifier au mieux vos besoins avant sa visite, nous vous suggérons d’imprimer le formulaire et de prendre le temps de la réflexion pour spécifier les caractéristiques de votre nouvelle installation : nous sommes, avec nos installateurs partenaires, convaincus que la qualité d’une installation dépend avant tout d’une bonne analyse des besoins et d’une étude technique sérieuse.

Quelle énergie et quelles performances?

Le gaz naturel

Le gaz naturel offre un coût d'exploitation très compétitif et n'a pas besoin d'être stocké.

Le fioul

Le fioul est sur de longues périodes l'une des énergies les moins chères.Il est peu polluant grâce aux brûleurs modernes du type « flamme transparente » (bas NOx), et avec une chaudière à haut rendement, il permet de réaliser de substantielles économies d'énergie.

L'électricité

Les avantages de l'électricité sont nombreux : faible investissement initial, facilité d'installation et d'entretien. Le coût au kWh est généralement plus élevé que le fioul ou le gaz sauf dans certains pays qui promeuvent l'utilisation de l'électricité et où il existe des tarifs préférentiels pour le chauffage. C'est une énergie intéressante pour des applications telles que la rénovation de bâtiments historiques (qui n'ont pas de cheminée), les habitations éloignées (qui ne sont pas reliées au fioul ou au gaz) ou à usage intermittent (résidences secondaires) ou encore les bâtiments de bureaux (installation simple et comptage aisé).

Le soleil, propre et gratuit

Le soleil est une énergie à très faible coût d’exploitation et qui préserve l'environnement. L’investissement initial n’est pas négligeable et requiert toujours un chauffage« traditionnel » qui apportera le complément d’énergie nécessaire en période froide et de faible ensoleillement.

Chaudières à haut rendement

Une chaudière de plus de 25 ans consomme environ 30 % plus d’énergie qu’une chaudière moderne à haut rendement. L’amortissement d’une nouvelle chaudière est donc rapide et se justifie pleinement dans un contexte de respect grandissant de qualité de notre environnement.